En-tete
 

Changement langue

Video Lozère Trail

La Salta de Nuech et 10 km de Nice

Un petit résumé des 2 courses auxquelles ont participé les Saltas Bartas

 

Tandis que les Saltas gambadaient à Millau début janvier pour le cross, Emanuel et Laurence Georges avaient décidé d’aller passer quelques jours sur la côte d’Azur pour profiter du soleil et accessoirement participer à la Prom’Classic, le 10 km reconnu de Nice qui aura attiré cette année 4 200 coureurs.

« Manu » après les premiers kilomètres aura vu son mollet lui jouer des tours et a préféré attendre sa dulcinée pour faire la course avec elle.

C’est ainsi que Laurence termine ce 10 km en 49mn04 à la 1446ème place et qu’Emannuel fini en 51mn24 en 1820ème position.

Le week-end du 14 et 15 janvier, par un vrai temps hivernal, ce n'est pas moins de 108 courageux coureurs qui se sont élancés à l’assaut du froid (-3°), de la neige et du dénivelé de la Salta de Nuech.

Parmi les participants, une forte colonie de Saltas Bartas puisque 17 membres du club ont pu prendre part à la course et démontrer qu’ils étaient à domicile, sur leur chemin.

Honneur aux dames, avec 4 Saltas Girls qui ont dignement représenté le club.

Derrière le trio de tête, Valérie Julian , Marie-Pierre Vergnet et Julie Caramel qui a franchi la ligne d’arrivée entre 1h20 et 1h21 , c’est Johanne André qui a tiré son épingle du jeu. Bien préparée et affutée, elle a su gérer son effort et revenir au fur et à mesure sur les concurrentes qui avaient pris un meilleur départ qu’elle. Accompagnée de Pierre Godart, qui participait a sa première course, les 2 Saltas ont su se relayer et unir leurs efforts. A l’aise en descente, Johanne a pu faire l’écart avec sa poursuivante dans les 2 dernières portions au dénivelé négatif.

Podium Johanne

Elle franchit donc la ligne d’arrivée en 4ème position féminine et en 1h25’59 et 58ème au général.

On retrouve ensuite, la stakhanoviste des courses, Laurence Georges, qui cette année, trouve du plaisir également dans des distances plus courtes qu’à l’habitude. Laurence, termine 68ème au général et 2ème V1 féminine en 1h28

Autre habituée de la Salta de Nuech, Florence Fernandez n’aura pas réussi à égaler son très bon temps de l’an passé. Elle termine toutefois la course avec un temps très honorable de 1h30 en 77ème position et 4ème V1 féminine.

Enfin, c’est Marion Jacques, qui renoue avec la compétition après une coupure d’un an et qui retrouve des sensations (jambes qui brulent, point de côté, souffle coupé….).

Elle boucle le parcours en 1h32, un bon chrono pour une reprise avec une 80ème place au général.

Chez les hommes, les Saltas ont réussi également à placer un coureur au pied du podium.

Vincent Nuris

Dans une lutte finale acharnée dans la dernière descente technique, Vincent Nuris, longtemps 3ème de la course termine 4ème au général en 1h02’36 juste derrière Jérôme Poujol, auteur d’une fin de parcours énorme et Robin Defever qui aura réussi à conserver sa 2ème place.

Le grand vainqueur de cette 4ème édition de la Salta de Nuech, c’est Nicolas Rambier qui aura survolé la course et aura battu par la même occasion le record de l’édition hivernale avec un temps de 58mn33. Une sacrée performance.

6ème de la course, c’est le toujours très régulier Sébastien Laurens qui termine également 1er V1 en 1h06’42.

Suivent derrière lui, les 2 jeunes Saltas, à savoir Aurélien Lebegue qui termine 9ème au général et 1er junior en 1h08’20 légèrement freiné par une cheville qui aura vrillé en début de course. A quelques encablures, c’est Gauthier Monteil qui termine 11ème en 1h10.

Emmanuel Georges, bien remis de son 10 km de Nice termine 1er V2 en 1h11’59 et 16ème au général

Le duo Claude Salvador et Alexandre Jouffre termine au coude à coude en 1h18 et respectivement 28ème et 29ème au général.

Robin Cordier qui aura laissé couches et biberons de côté pour la soirée, boucle le parcours en 1h19’54 à la 37ème position.

Michel Borrel se classe 48ème en 1h22’42, suivi à quelques secondes, du roi de la soupe, Franck Boissier en 1h22’59.

Eric Meissonnier en termine en 1h25’02 en 56ème position juste devant Pierre Godart en 1h25’58.

Enfin, « Pierrot » Innocenti fini 61ème en 1h27’13.

L’après course s’est déroulée dans une très bonne ambiance autour du buffet et de la soupe faite maison.

La soirée s’est terminée avec la traditionnelle séance de Curling bien accompagnée par de fortes chutes de neige qui auront perturbé le retour « at home » des coureurs.

Un grand merci à tous les bénévoles qui ont œuvré pour cette manifestation.

 
. All Right Reserve.