En-tete
 

Changement langue

Video Lozère Trail

Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : retour en Andorre

retour en Andorre il y a 2 mois 1 semaine #1

Juillet 2017, j'abandonne le celestrail en Andorre au 68ieme kilomètre, alors que mon idole et poussin ramène un magnifique sweat finisher. La décision est rapidement prise : l'année prochaine , je termine.

Vendredi dernier minuit, je suis donc au départ du Celestrail avec poussin : au menu du jour, 83km avec 5000+.

Contrairement à l'année dernière les conditions vont être excellentes. Le départ à minuit est inhabituel. Nous mangeons vers 18h pour faire un somme avant le départ. Un peu tendu, je n'arrive pas à dormir....
Nous partons dans la foule, sans s'affoler. Il fait frais, il fait bon. La première montée ne se fait pas attendre, pour preuve, les 5 premiers kiolmètres sont avalés en 30 min, les 5 suivants...en 1h! La descente suivante est plutôt en single, nous prenons un bon rythme.
Après environ 2h40 nous arrivons au premier ravitaillement. Puis une grosse descente rapide et caillouteuse comme je déteste....j'ai encore des cours à prendre avec mon idole! Enfin, nous attaquons la plus grosse montée. Et nous tenons un bon rythme. L'altitude se fait sentir nous sommes au dessus de 2000m. A ce sujet, merci mon idole! L'année dernière, il nous avait dit avoir souffert de l'altitude...c'est sans doute ce que j'avais subi également. Pour éviter cela, nous avons passé trois nuits à près de 2000m et nous nous sommes entrainés entre 2000 et 2600m....cela aide!

Arrivée au second ravito, nous ne nous arrêtons pas. Nous sommes alors sur une partie commune avec "la mitic", course partie 2h00 plus tôt de 112km avec 9000+. Sur la crête c'est pour moi la partie la plus agréable de la course, il fait frais, les jambes tournent encore bien....le premier quartier de lune nous surveille!
La descente qui suit est plus difficile dans les prés rendus humides avec la rosée. Les fesses du poussin s'en souviennent....j'entends plus fois...ahhhhh maman je me retourne et poussin est par terre les pattes en l'air.... le troisième ravito arrive vite. Un riz au lait, nous rechargeons les camelback et en avant. Le jour se lève, c'est toujours agréable. Poussin repart devant, le chemin est plus facile, je sais que je vais revenir. La descente est moins technique, je peux accèlérer. 40-45min plus tard, je la rattrappe enfin. Nous allons arriver à la base vie du 43ième km. Nous savons que ce ravito est long à arriver....grosse descente, chemin plat interminable puis arrivée en ville….c'est long cette succession de trottoirs, de traversées de rue, ….enfin nous y sommes!

8min chrono pour poussin qui repart….et moi je ne repars pas! Une chaise...une table...je croise mes bras, ma tête dessus...45min plus tard....je repars.
Cela va mieux que l'année dernière, j'arrive à trottiner, bon ce n'est pas violent mais je cours encore!

Ravito du 55ième kilomètres, une bénévole française se souvient de poussin : elle avait encore de l'énergie, mais elle est passé voilà un bon moment...tu parles, elle a presque une heure d'avance!
Je reprends la route, je me rappelle de l'avant dernier ravitaillement, il faut monter, traverser le thalweg et remonter.je commence à être cuit. Voilà le dernier ravito, je me pose un peu….à savoir que je m'assois une dizaine de minutes pour bien manger. Une dernière montée à 2600m et c'est la descente finale. Les nuages sont présents et me préservent d'une grosse chaleur. La température est vraiment excellente. Je monte comme je peux....je mets 1h40 pour 5km....oui je sais, cela fait 3km/h! le sommet est là, au pointage, on nous annonce 9km de descente!
Allez j'y suis presque. Je descends prudemment et lentement, je pense que même Jerome (Jacques) me suivrait...
Après 15min je croise une athlete qui s'entraine, elle m'annonce en regardant son garmin 7.5km. Quoi, j'ai parcoururu 1.5km en 15min, mais j'avance à rien. Allez, un mars et je mets gaz. Je me force à trottiner, je dois faire des pointes à 8km/h.....une dernière remontée de 150+....l'arrivée sur Ordino....1,5km de trottoir....et voila 16h08 et 70ième sur 460 au départ c'est parfait!

Je vais au chronométrage prendre des nouvelles du dossard 2320l....poussin termine 44ème et 4ième femme en 15h03 : PHENOMENALE!

Ah, je vais enfin avoir le même sweat que mon idole, je me vois déjà me promener à Chanac avec le Phil et le même sweat....je tend mon dossard pour récupérer mon lot finisher....pffff un espèce de tee-short manche longue violet à capuche...la haine!

A bientôt pour de nouvelles aventures....à Ispagnac samedi
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

retour en Andorre il y a 2 mois 3 jours #2

Un tee- short c quoi... connais pas!
Un tee- shirt oui, ton truc c'est une fringue de Punk à Chien. Il reste à trouver trois clébards, un lévrier pour le grand, un Ratgondin pour toi et un Bichon pour laurence.

D'ici le pays authentique de la Cigale.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

retour en Andorre il y a 2 mois 2 jours #3

Bref....le cadeau....
Pièces jointes :
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

retour en Andorre il y a 2 mois 2 jours #4

  • Jay
  • Portrait de Jay
  • Hors ligne
Bravo à tous les 2.
Et sinon, vous avez pu profitez de Caldea en ayant fait le déplacement en Andorre?
Pour la récupération c'est efficace ;)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
 
. All Right Reserve.